search

Matériels Techniques Outils Diagnostic et Contrôle Éclairage | Vitrage

 

Réglophare électronique CAP 2500 version atelier

Référence : ACAP2500

Le réglophare électronique CAP2500 à cellules Photodiodes est un excellent compromis entre économie et efficacité. Il est conçu pour établir en quelques minutes un bilan éclairage gratuit indispensable à tous véhicules visitant un atelier. Il permet de proposer une prestation valorisée du réglage des phares en conformité avec la réglementation en vigueur.

Contrairement aux idées reçues, un réglophare, répondant aux normes SRV en vigueur s’amortit beaucoup plus rapidement qu’un réglophare basic orienté prix.
Offrir un bilan et proposer un réglage de phares selon la SRV à votre clientèle, renforcera votre professionnalisme, contribuera à l’amélioration de la sécurité routière et au développement de votre activité. 


CAP2500-1 CAP2500-2 CAP2500-3 CAP2500-4 CAP2500-5 CAP2500-6

 

Fonctions

  • Aide électronique au positionnement du boitier
  • Détection automatique du type de phare contrôlé
  • Diagnostic complet de tous les phares
  • Mesure et réglage du rabattement avec mémoire
  • Réglage du latéral avec assistance
  • Détection du facteur éblouissement
  • Contrôle de l’intensité lumineuse
  • Bilan diagnostic ou réglage par imprimante intégrée

Caractéristiques

  • Imprimante intégrée
  • Interface d’utilisation intuitive & rapide sur écran LCD
  • Mire de contrôle équipée de 61 cellules photodiodes homologuée UTAC
  • Mat aluminium pivotant avec règle graduée
  • Laser de positionnement latéral puissant
  • Cellule guidée par 4 galets équipés de roulements
  • Aide électronique au positionnement de la cellule
  • Mise veille automatique réglable
  • Batteries rechargeables sous format piles NI/MH – R14
  • Châssis métal équipé de 3 roues montées sur roulements
  • Option rails sur demande
  • Stabilité par frein de roue
  • Mise à jour de l’appareil possible par intervention
  • Plage de mesure du rabattement de +2 à -4%
  • Précision +/- 0,2%
  • Réglage latéral à 0%
  • Poids 25 Kg
  • Dimensions : L 590 x l 670 x H 1550 mm
  • Garantie 2 ans, pièces, MO et déplacement
  • Mise en service par prestataire agréé

A savoir

Selon les statistiques établies par la prévention routière :

  • Les 3/4 des véhicules ont leurs phares mal réglés
  • 1 véhicule sur 2 présente un défaut d'éclairage
  • Un automobiliste sur deux déclare être gêné lorsqu’il conduit la nuit, principalement en raison de l’éblouissement produit par les autres véhicules
  • Le réglage des phares demeure toujours un des premiers motifs de contre-visite auprès des centres de Contrôle Technique

Les enquêtes réalisées auprès des automobilistes révèlent :

  • que la plupart font confiance à leur réparateur
  • qu'ils supposent que leurs phares sont contrôlés au minimum une fois par an avec un matériel ad ’hoc
  • que ce matériel est au minimum identique à ceux utilisés en Contrôle Technique.
  • que toutes défaillances diagnostiquées sur l’éclairage leur sera signalées

Statistiques sur le parc Français en circulation :

  • + de 90% équipé en lampes halogène
  • 5 à 7% équipé en lampes Xénon
  • 13% estimé en LED à l’horizon 2020

Réglementation en vigueur

Les mesures effectuées par les organismes officiels démontrent :

  • Les phares modernes projettent jusqu’à 100% de lumière de plus qu’il y a 20 ans.
  • Un dérèglement de 1 degré vers le haut du faisceau lumineux, provoque un éblouissement de 20 fois supérieur à la normale, et diminue du simple au double la zone éclairée.
  • Les phares exigent de la précision et doivent être contrôlés régulièrement.
  • La précision de mesure réalisée par les nouvelles générations de réglophares doit être de quelques millimètres, raison pour laquelle ceux-ci sont désormais équipés d’une assistance électronique et doivent nécessairement être calibrés à la zone de réglage.

La norme SR/V/041:

  • Elle impose à l'opérateur de réaliser une mesure de rabattement en fonction de la hauteur des phares quelque soit la source lumineuse.
  • Le réglophare utilisé doit être homologué UTAC.
  • Une surface de contrôle doit être déterminée.
  • Un calibrage de l’appareil est obligatoire sur site.
  • Norme obligatoire auprès des Contrôles Techniques.
  • Si les réparateurs ne sont pas encore soumis à une obligation d’équipement, en tant que professionnels, ils sont néanmoins contraints à une obligation de résultats et de mise en conformité des véhicules avec la réglementation en vigueur.